5 solutions pour apprendre le chinois en solo

Apprendre seul est un excellent moyen de booster ses connaissances en chinois. Internet regorge de solutions et de techniques d’apprentissage toujours plus attrayantes. Le savoir est au bout de vos doigts, sur le smartphone!

Tu connais sûrement ces méthodes d’apprentissage :

  • jouer au memory
  • regarder des séries en VO (oui on sait que tu as un crush sur Jacky, t’inquiètes on te juge pas)
  • trouver un correspondant en ligne et échanger en direct avec lui !

Ceci dit, apprendre en solo apporte son lot de difficultés et challenges. La plupart d’entre eux venant de deux choses qu’on retrouve au sein d’une classe : la structure et des partenaires de langue.

1 | Les bouquins c'est bien, mais avec l'audio c'est mieux !

Accompagnes tes lectures d’audios. Pourquoi ? Les livres sont souvent orientés de manière à t’apprendre la langue écrite. Et donc tes connaissances en chinois seront souvent insuffisantes quand tu devras avoir une vraie conversation.

Uses et abuses des bandes annonces de films, clips videos, Ted’X talks. Bon après chez Pandaris on a une nette préférence pour les Disney, mais chuuuuut c’est notre secret 🙂

2 | Appuis-toi sur les listes de mots HSK !

Utilises ces listes et twists-les en challenges. Mieux ! Récompenses-toi à chaque milestone de franchi ! En t’offrant un repas dans ton restaurant chinois favoris par exemple ? Ou ailleurs hein 🙂 Chez Pandaris, la nourriture c’est la vie, donc qu’importe tes goûts on te suit.  

 

3 | Deviens l'acteur principal de ton apprentissage !

Petit, je suis sûr que tu t’inventais pleins d’aventures ! Tu étais plutôt chasseur de dragon ou magicien vengeur ?

Tu ne vois pas le rapport, avoues ?! Et bien c’est simple, quand tu t’inventais ces aventures, tu créais des histoires dans ta tête, tu te surprenais même à parler à voix haute à tes compagnons de voyage, non ?

Bon clairement, là si tu réponds non, on va commencer à se dire qu’il n’y a que chez Pandaris qu’on utilise cette astuce dans l’apprentissage des langues, et notamment du chinois.

Un jour quelqu’un a dit « On est jamais trop vieux pour rêver ! ».
Alors chez Pandaris on dit : « Rêvez, mais rêvez en chinois, autant que possible ! ».

Bien sûr que vos phrases ne seront pas parfaites, elles seront très certainement 20% chinois pour 80% français au début. 
Mais tout commence quelque part, ne lâchez rien ! Car en appliquant cette méthode vous serez surpris du nombre impressionnant de mots de vocabulaire que vous allez intégrer !

4 | Privilégies la qualité à la quantité !

On en est conscient. La plupart du temps apprendre une langue, c’est « relou ». On doit s’asseoir à une table, regarder son livre sans image et espérer que le savoir se transfère directement dans notre petite cervelle.

Oui oui, nous aussi on a testé cette méthode… Le résultat ? Des supers siestes d’assurées ! Bon blague à part, ce sentiment de frustration, d’incapacité à apprendre on le combat au quotidien chez Pandaris.

Comment ? En se fixant des objectifs réalistes ! « Rien ne sert de courir » comme on dit, le tout « est d’arriver à point ! ».

Donc clairement, choisis ! Aujourd’hui, cette semaine, ce mois-ci, que veux-tu apprendre ?

70 nouveaux caractères chinois, comprendre un échange radio de 2min, 3 nouvelles règles de grammaire, les blagues des commentateurs sportifs pendant un match de foot ? 
Et bien ces objectifs d’apprentissage nous paraissent tops ! Juste n’oublies pas, choisis en UN ! Et un REALISABLE !

5 | Immerges toi dans la culture !

Une langue c’est aussi une culture ! Evident tu me diras c’est ça ? Bah écoutes, on est fait pour s’entendre alors !

Tu ne serais pas né dans l’univers Pandaris par hasard ? Tu ne comprends pas pourquoi on utilise telle ou telle tournure de phrase selon la situation. Il y a de grandes chances que si on t’expliquait le contexte culturel, tu n’aies plus aucune question !

Tu ne peux pas voyager ? Et si on te disait que tu pouvais facilement le faire au moins 3 fois par jour ? Mais si ! Crois-moi !

Dans ton assiette pardi ! Et oui, cuisiner des plats chinois peut énormément t’apporter. Les noms des ingrédients un peu bizarres, que clairement tu ne trouveras pas sans l’aide d’un employé de ton épicerie asiatique ! Tu vas aussi découvrir les richesses et spécificités des régions chinoises. En bref, un vrai apprentissage à 360 !

Bref comme tu le vois, l’apprentissage du chinois en solo c’est possible ! Et ça peux être amusant et intéressant !

 

Chez Pandaris on est toujours à l’affut de nouvelles techniques pour apprendre au quotidien de façon ludique ET pratique, donc si tu as des astuces magiques, hésites pas à partager !

Wangli supporter Pandaris